Mountain in Madagascar

Partir en randonnée à Madagascar

Pour un voyage d’aventure à Madagascar, une perspective réjouissante vous est offerte surtout si vous êtes l’un des amoureux de la nature. Les guides vous emmèneront dans des régions d’accès difficile où on ne peut circuler qu’en voiture tout terrain, par petit groupe d’au plus 12 personnes. Lors des arrêts dans les villages, vous seriez amené à loger dans de simples habitations sous l’auspice des habitants pour d’éventuel échange culturel. Parfois même, dans des tentes où vous n’auriez même pas l’occasion de prendre une douche tous les jours. Mais cela fait partie de l’aventure et c’est tout à fait grisant de laisser le stress et le travail de côté, pour mettre un peu de piment dans les veines juste durant votre séjour à Madagascar.

Randonnées et trekkings pour des randonneurs habitués à Madagascar

Vous aurez le choix entre un circuit classique ou un circuit aventure. Ce dernier est recommandé si on a un penchant à la découverte de la nature et de la simplicité. Marcher est le meilleur moyen de découvrir et de contempler les paysages splendides qu’offre cette contrée sauvage par les six niveaux de randonnées qui sont disponibles. La première est classée « randonnée découverte ». Comme son nom l’indique, c’est une initiation à la randonnée. Petits et grands pourront y participer activement sur des petits sentiers et des quartiers des différentes villes. Il n’est pas nécessaire d’avoir la carrure et la forme d’un sportif pour s’en sortir. Deux ou trois heures de marche par jour est à la portée de tous. D’ailleurs, c’est agréable de s’évader un peu du quotidien pour renouer avec la nature. Le niveau 2 est appelé « petite randonnée », l’une des manières les plus ludiques de découvrir la région, les paysages environnants mais également la culture malgache. Chaque jour, vous marcherez environ trois ou quatre heures. Dans ce cas, il faut s’attendre à des parcours qui présentent des petites dénivellations. Le niveau 3 est destiné aux marcheurs, car il faudra compter 5 heures de marche par jour. Vous aurez sur le dos une bouteille d’eau, quelques vêtements et un petit en-cas, avec en sus quelques chemins accidentés. Le niveau 4 est la formule idéale pour les grands randonneurs. Vous devriez être capable de supporter 5 à 8 heures de marche par jour. Il faudra parcourir des chemins accidentés de 500 à 1 000 mètres, généralement, cela se déroule à une altitude assez élevée. Enfin le dernier niveau est une véritable expédition, destiné aux professionnels où il faudra user de techniques diverses pour traverser des rivières, des montagnes et des rizières, caractéristiques de cette île.

Quelques circuits alléchants…

Préparez-vous à vivre une épopée d’aventures, le massif de l’Andrigitra est connu pour ses chemins escarpés et sa savane africaine. On se dirige dans la partie sud sur la première falaise de l’est. La terre est verte au pied de la montagne et, en l’escaladant on découvre un autre environnement fleuri, contrastant avec le granite. Des randonnées en vélo sont également très prisées. D’ailleurs, une formule randonnée, canoë et vélo est proposée. C’est la formule idéale pour parcourir l’île et ses différents paysages. Tout commence par 4 jours de canoë sur des chemins fluviaux, sans oublier de passer par le massif de Bemaraha. Puis, on arrive alors à Tuléar dans l’extrémité sud de l’île, réputé pour son aridité. La marche vous ferait découvrir la riziculture qui prédomine l’agriculture et marque l’une des traditions de ces insulaires, les villages des hauts plateaux mais également les plaines du sud. En remontant vers le nord, on ne manquera pas d’effectuer une petite escapade à Ranomafana pour la découverte des lémuriens. Ce parc national abrite une forêt vierge et humide où les randonneurs y trouveront leur bonheur. Après avoir passé plusieurs jours sous le soleil du sud, il est incroyable de se retrouver en pleine forêt, sous la fraîcheur des arbres. Comme quoi, Madagascar est une île abritant des diversités de terres allant des plus arides aux plus riches en végétation. Ce sont des circuits à la portée de toute personne en bonne santé physique, mais il est recommandé de s’y préparer et de se munir du matériel adéquat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *