philippines-richesse-gastronomique

La richesse gastronomique à découvrir aux Philippines

Les Philippines sont une véritable terre de prédilection pour les amoureux de gastronomie. Entre les différents plats traditionnels, les mix avec les plats occidentaux, la découverte du riche patrimoine culinaire philippin est une véritable aventure à réaliser. Dans cet article, vous aurez l’occasion de tomber sur différents plats originaires des Philippines que vous aurez l’occasion de déguster lors d’un séjour dans ce pays d’Asie du Sud-est.

Le kinilaw ou kilawin

Il s’agit d’un plat de poisson cru et de fruits de mer semblable à un ceviche. Le processus de cuisson utilise : du vinaigre ou du jus d’agrumes, du lait de coco, du gingembre, des oignons, des poivrons, des tomates, des citrons verts. Mais aussi l’utilisation de ce que les Philippins appellent sur place « le feu liquide ».

C’est un apéritif incontournable, certainement l’un des plats traditionnels préférés des locaux que vous aurez l’occasion de découvrir lors d’un voyage aux Philippines. Sa méthode de préparation ancestrale est semblable dans toutes les régions, même si les ingrédients sont différents.

De plus, le kinilaw met en valeur les spécificités locales. Par exemple, à General Santos, il est mangé avec du thon et préparé avec du hareng comme les Ilongos dans les Visayas occidentaux. Tandis qu’à San Fernando, ce plat est servi avec des écrevisses…

L’adobo

L’adobo fait partie des plats les plus connus aux Philippines, et depuis quelque temps, il ne cesse de faire parler de lui sur la scène internationale. En effet, de nombreux chefs reconnus réalisent des variations de ce plat pour les présenter sur la scène gastronomique.

Il est soit composé de poulet, de porc ou encore de bœuf piquant préalablement mariné avant d’être mijoté lentement dans la marinade. Il peut être sucré ou salé et se mariera parfaitement avec un bol de riz blanc. Pour la préparation de la marinade, on ajoute de la sauce soja, du vinaigre, de l’ail pilé, du poivre et des feuilles de laurier.

Traditionnellement, il est réalisé avec du poulet ou du porc, mais différentes associations peuvent être réalisées. Entre autres, vous pourrez mettre du calmar, des liserons d’eau ou encore des fleurs de bananier dans la recette.

La soupe de porc Sinigang

Faite avec du porc, du piment, du tamarin, de l’oignon, des feuilles d’oignon et des pêches, cette soupe est la quintessence de la saveur aigre locale. Des variantes pour le poisson ou les crevettes existent également.

Avant d’être servi, on y ajoute des haricots verts, de l’ail écrasé, des tranches de tomates et des quartiers d’oignon au bouillon. D’ailleurs, c’est un des grands classiques du pinoy !

La soupe Sinigang se mange avec du riz et se retrouve un peu partout à travers l’archipel des Philippines. Ses origines sont incertaines, mais remontent très probablement à la période préhispanique.

Le lechon

Le lechon est pour faire simple, un cochon de lait rôti. Pour le réaliser, il vous faudra un porcelet, des oignons, de l’ail, de la citronnelle, des feuilles de laurier, du sel et du poivre noir. Traditionnellement, il est servi lors d’occasions spéciales telles que des événements festifs.

C’est sa peau une fois que le cochon de lait est prêt, un brun rougeâtre et crépitant, qui donne le plus envie lorsque l’on déguste ce plat. Par ailleurs, les Philippins en mangent chaque partie surtout s’il est correctement rôti et que les os tombent.

Généralement, il est accompagné d’une sauce au foie épaisse et riche que l’on cuit avec du vinaigre, du sucre et différentes herbes fraîches. S’il y a des restes, ils sont habituellement transformés en salade de lechon. On cuit cette salade avec du vinaigre et de l’ail à l’aide de la vapeur.

Les différentes déclinaisons du pancit

Au vu de la proximité des Philippines avec la Chine, le territoire philippin n’a pas échappé aux nouilles. De cette fusion de culture sont nés les pancit. Parmi les plus répandus dans ce pays, il y a les pancit palabok. Ils sont faits à partir de farine de riz pour les nouilles et avec des légumes assaisonnés de sauce au crabe, des œufs, des crevettes, des calamars, du chicharron, de l’ail et du jus de citron.

Ou encore, il y a les pancit guisado qui sont l’un des plats les plus populaires auprès des voyageurs de passage et c’est probablement la variété la plus connue. Il est dit qu’il symbolise la longévité et qu’il est un incontournable pour les anniversaires. Ces nouilles sont sautées et servies avec des tranches de légumes et de viandes.

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.