Quels gestes écoresponsables adopter lors d'un safari au Kenya

Quels gestes écoresponsables adopter lors d’un safari au Kenya ?

Partir en voyage au Kenya est une aventure sensationnelle. Le pays est constitué d’un territoire immense où il est possible de faire la rencontre de paysages typiques de la savane africaine. Sans oublier bien sûr une faune particulière et emblématique de l’Afrique comme les zèbres, les girafes, les gnous, les hyènes, les hippopotames, les gazelles… lors d’un safari.

Justement si vous envisagez de réaliser un safari respectueux de l’environnement au Kenya, chaque voyageur doit être écoresponsable. Chacun doit minimiser leur impact environnemental et avec les gens qui vivent tout autour. Pour promouvoir le tourisme responsable, il est de mise d’éviter le gaspillage, limiter les dégâts sur la nature, recycler au maximum… Les simples gestes écoresponsables suivants pourront être adoptés au cours d’un safari au Kenya.

Opter pour un moyen de transport écologique

Certes, rejoindre le continent africain depuis les pays européens nécessite de prendre l’avion. C’est malheureusement inévitable. En revanche, une fois à destination, d’autres moyens de transport sont parfaitement accessibles. À titre d’information, chaque moyen de transport peut émettre du gaz CO2, mais certains peuvent être plus polluants que d’autres. C’est l’utilité de privilégier un mode de transport respectueux de l’environnement.

Pour explorer les sites naturels kenyans, notamment en safari, le moyen le plus écologique pour se déplacer reste la randonnée pédestre. Il suffit de choisir des équipements confortables à l’instar des chaussures de marche. Le vélo peut également être une très bonne option pour les trajets de courtes distances. En ce qui concerne les longs trajets, éviter l’avion est une solution écologique. Il est possible de prendre le train sur le territoire kenyan ou bien les transports en commun. Dans tous les cas, une bonne préparation de votre séjour pourra vous aider à choisir des modes de transport écoresponsables. Vous pourrez déjà préparer votre safari avec Prestige Voyages Kenya de façon inédite afin d’allier tourisme et protection de l’environnement.

Se loger dans des lodges ou camps au Kenya

Après avoir choisi les modes de transports adaptés, il est maintenant important de passer par l’étape de l’hébergement. L’idéal serait de se tourner vers un établissement qui promeut l’écologique, qu’il soit un hôtel, un camp ou un lodge. Pour se faire, il suffit généralement de réaliser des recherches sur Internet. Bon nombre de sites spécialisés y proposent différents types d’hébergements, notamment ceux qui opèrent dans un esprit écologique, c’est-à-dire ceux qui utilisent par exemple des énergies renouvelables.

En plus d’offrir des hébergements pour les voyageurs, ces opérateurs prennent part à la protection de l’environnement et parrainent souvent le bien-être de la communauté vivant à proximité. La plupart du temps, ils offrent des dons afin de promouvoir la conservation de la nature et l’éducation dans la région en question. Pour les établissements situés près de la célèbre réserve Massaï Mara entre autres, ils offrent des emplois aux autochtones.

Des activités écotouristiques pour le bien-être de l’environnement

Au cours d’un séjour au Kenya, les visiteurs pourront également s’adonner à des activités variées pour découvrir et apprécier les merveilles naturelles de ce pays. À part la randonnée, qui est déjà une activité respectueuse de l’environnement, il est aussi conseillé de se tourner vers des activités non motorisées. Pour un safari au Kenya, l’idéal serait de prévoir des excursions en bateau traditionnel, à cheval ou bien à vélo. Là encore, le mieux serait de faire des recherches et choisir des opérateurs qui proposent des forfaits créés pour réduire l’impact environnemental causé par les émissions de dioxyde de carbone.

En plus de cela, chaque voyageur doit également prendre conscience de l’importance de l’environnement pour la survie de l’humanité. Il doit aussi tenir compte de ses habitudes en général. Déjà, au cours des promenades, il vaut mieux éviter à tout prix l’usage de produits non biodégradables comme les bouteilles en plastique par exemple. Chacun doit faire des efforts sur tous les angles pour réduire son empreinte carbone lors de son séjour au Kenya.

Notez moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.