Excursion et Trekking Indonésie

La République d’Indonésie est l’archipel le plus grand du monde, situé au sud-est de l’Asie. Parmi les plus grandes de ces îles sont Sumatra, Java, Bornéo partagées avec la Malaisie,... Les plus grandes villes sont sur l’île de Java, Jakarta la capitale, Surabaya, Bandung et Semarang sur l’île de Sumatra, Palembang et Medan et sur l’île de Sulawesi, Ujung Pandang. Le relief très accidenté de l’Indonésie est constitué de points culminants et des volcans dont le plus haut est Puncak à 5 030 m à Irian Jaya. 128 volcans sont encore en activité en Indonésie et le caractère volcanique du sol et le climat équatorial ou tropical chaud et humide du pays ont donné naissance à une végétation luxuriante unique, à l’image de la rafflésie, ayant des fleurs de 1 m de diamètre et pesant 7 kg et des forêts immenses.

Trekking Indonésie

L’économie du pays est basée sur l’exportation de pétrole, du gaz naturel et de l’étain, de produits agricoles et de produits forestiers comme le bois d’ébène... La balance commerciale d’exportation de l’Indonésie est en général excédentaire et l'industrie constitue un secteur à développer. Traversée par l’Equateur, l’Indonésie est l’un des pays le plus chaud avec une température moyenne de 27° C et le plus humide du monde. Depuis quelques années, le tourisme a connu un développement accru et les organisateurs du trekking ont senti que cette activité est une source de revenu intéressante et un moyen de préservation de l’environnement.

Trekking en Indonésie, randonnée dans les montagnes vivantes

En Indonésie, les volcans font partie du paysage et de la vie culturelle des gens. La religion majoritaire en Indonésie est l’Islam et une partie de la population est animiste, considérant les volcans comme des dieux, aussi ils en font l’objet d’adoration. Néanmoins, les organisateurs de trekking ont trouvé en eux des lieux de visites touristiques jumelés d’un sport écologique. Rien que sur l’île de java, il existe une dizaine de volcans faisant l’objet de circuits organisés. Le Gede culmine à 2 958 m et ses pentes sont couvertes d’une végétation luxuriante recelant une faune très variée. On accède au sommet par le nord-est pour redescendre par le nord- ouest. L'escalade vers Le Semeru peut se faire en 2 jours par le village de Ranupani en passant par la forêt tropicale pour bivouaquer à Kalimati et arrivée à son sommet le deuxième jour. Le Bromo à 2 329 m est une caldeira très belle, adorée par les Tengg, un peuple hindouiste et il est accessible par route. Le complexe volcanique d’Arjuno à 3 339 m et de Welirang à 3 156 m se trouve entre Surabaya et Malang. Leur ascension qui se fait en 2 jours commence par le village de Tretes pour un campement entre les deux sommets et la descente par Selekta et Batu le surlendemain.

Randonnée sur les volcans en activité

Le volcan Kawah à l’extrémité est de Java extériorise ses activités par les bouillonnements d’un lac d’acide aux eaux de couleur émeraude. L’ascension d’une journée permet d’atteindre les bords du cratère en suivant le sentier des « forçats du souffre » où des gens travaillent pour extraire le souffre dans des conditions incroyables. Sur l’île de Bali, le grenier à riz de l’Indonésie, le volcan Batur à 1 717 m a la particularité d’avoir quatre cratères. Son ascension s’effectue en une journée en commençant par le village de Toyabungkah. D’ailleurs, sur l'île de Bali, les organisateurs ont mis sur pied un exemple intéressant de forfait de 16 jours, la Transbalinaise. On aura à faire des randonnées de 6 h par jour pendant une dizaine de jours. Le trekking commencera par les alentours d’Ubud et une visite des temples de Sebatu et de Pejeng et du mausolée de Gunung taillé dans la roche, tout en appréciant les spécialités culinaires locales. La vraie grande randonnée commencera par le village de Blimbing et les différentes étapes sont Jatiluwih, Munduk, Lovina, Sogan, Amed, Tirtagangga, Selat, Bangli et Sanur. Le parcours permettra d’admirer la forêt tropicale, les villages traditionnels indonésiens, les rizières et diverses plantations, les volcans de Batur et d’Agung et de faire des baignades dans des sources chaudes. Les hébergements se font chez l’habitant ou dans des losmen et les repas sont constitués de plats locaux très riches et variés. Le quinzième jour se passera en quartier libre et au seizième jour, ce sera le retour dans l’avion. Et même si les randonnées sont un peu fatigantes, vous emporterez de merveilleux souvenirs des moments vécus en Indonésie.