Excursion et Trekking Brésil

Le trekking est une randonnée en montagne particulièrement appréciée des touristes toujours en quête de nouveauté. Le Brésil bénéficie d’un climat tropical favorable au trekking avec un été chaud et humide qui s’étend de novembre à mars avec des températures atteignant 30°C. Cependant, la présence de brise et des petites pluies rafraîchissent l’atmosphère. Cette page vous donne les informations indispensables pour découvrir le Brésil en trekking.

Trekking Brésil

Le Brésil possède une belle forêt également dénommée « enfer vert » particulièrement riche en faune et flore avec des arbres de grande taille. La forêt amazonienne abrite le plus grand nénuphar du monde : le Victoria amazonica. L’Amazone est le fleuve le plus important du monde dont la plus grande partie est au Brésil. Avec ses 6 400 kilomètres de longueur, il est le deuxième fleuve le plus long après le Nil. Belém sur le delta de l’Amazone est le port accessible aux grands navires. La monnaie utilisée est le Real qui équivaut à 0,3 euro. Les paysages les plus caractéristiques à visiter sont nombreux si on ne cite que le canyon de la Chapada Diamanta, le pic de la Neblina, les belles plages de la Costa Verde, les villes emblématiques de Salvador de Bahia ou Rio de Janeiro. Votre séjour en Brésil sera assuré par une équipe de professionnels avec un réseau d’acteurs sur terrain pour assurer les contacts, la logistique et l’assistance, des équipes de guides locaux de cuisiniers et de muletiers ayant reçu des formations adéquates et des intervenants spécialistes de la région. Pour faire de chaque étape une réussite, le voyage est doté de guide spécialisé à savoir un guide francophone pour le trekking sur Ilha et la réserve de Juatinga et Saco de Mamangua, un guide-conférencier spécialiste de la ville de Rio de Janeiro.

Le Parc National de la Chapada Diamanta

Dans l’état de Bahia, le parc aux innombrables cascades était la capitale de l’extraction du diamant. Découvrez les grottes aux eaux translucides, les fazendas, les vastes plantations de canne à sucre et les fabriques de cigares. Salvador de Bahia est la capitale de la culture afro-brésilienne. La visite du parc se termine en beauté à Tinharé et les 26 îles avec les belles forêts tropicales avec les lacs aux eaux cristallines bordés de palmiers.

Trekking vers le Pic de la Neblina

Du haut de ses 3 040 mètres, le Pic de la Neblina, niché en pleine forêt amazonienne, zone limitrophe entre le Brésil et Venezuela, doit son nom à son atmosphère humide dû à la présence permanente de nuages et de pluies. Le Parc National d’une superficie de 360 000 hectares est cogéré par le Brésil et Venezuela. Les montagnes de grès présentent un aspect particulier avec ses sommets plats et les strates horizontales formant le Canyon du fleuve Baria aux pics affûtés. Admirez ses végétations typiques avec un taux d’endémisme de 50%. Ce trek est recommandé pour les touristes de bonne condition physique car c’est un circuit très rigoureux. La première ville à visiter est Manaus pour découvrir le port qui enjambe le fleuve Amazone, les musées et le théâtre Amazonas. Après un cap sur Sao Gabriel da Cachoeira, vous arrivez au campement de Piedra pour préparer l’expédition en parcourant le fleuve Cauburis à la découverte de la superbe forêt amazonienne. En arrivant à la Boca do Tucano ou « la gueule du toucan », l’ascension vers le point le plus haut du Brésil commence en passant par plusieurs points d’arrêt en dînant et en campant Bebedourou Velho pour visiter Cutia, Macaco et Romualdo la Lage pour atteindre les pics de Neblina et le pic 31 de Marzo. Cette vue permet d’admirer les belles grandes vallées ainsi que la flore endémique de la région.

Quelques recommandations pour cette lointaine destination

Pour éviter les mauvaises surprises, apportez des espèces en euros ou en dollars américains car les travellers chèques ne sont pas toujours acceptés. Le pourboire est une coutume de gratification très appréciée des guides locaux. Les hébergements, souvent en hôtels modestes sont cependant sympathiques et propres. Les repas sont commandés dans des auberges et préparés avec des produits locaux. Vos équipements seront composés de vêtements légers en coton, d’une chemise à manches longues, d’un pull en cas de fraîcheur, de cape de pluie, de chaussures confortables, d’un grand sac plastique, de couteau, d’une gourde et d’une lampe frontale. Il est aussi utile d’apporter vos petits effets personnels comme les lunettes, les crèmes solaires ou la boîte à pharmacie. Pour la randonnée, munissez-vous d’un bon sac à dos à large sangle. Par ailleurs, demandez toujours la permission avant de prendre des photos.