Excursion et Surf Australie

L’Australie, cet immense continent insulaire de l’Océan Indien est synonyme de surf. Les 36 765 km de côtes aux reliefs variés donnent les vagues les plus impressionnantes du monde. Comme la majorité des australiens vivent sur les côtes, la population a fait du surf un sport national. Des sportifs du monde entier viennent en Australie pour tester les « swells » incomparables, réservées aux experts, là où elles sont énormes et dangereuses. Il y a quand même des spots de surf pour les débutants. Quoi qu’il en soit, de nombreuses consignes sont mises en place afin d’éviter les accidents, suivez-les vu que le danger est partout, et que même le soleil peut se transformer en compagnon brûlant.

Surf AustralieFalaises de Nullarbor

Surf Australie

Les plus grandes marques de fabrication de matériel pour le surf sont australiennes : Rip Curl, Billabong et Quiksilver. Ainsi, achetez vos planches sur place, elles coûtent moins cher et vous aurez moins de bagages. Un short board de qualité s’obtient à 500 dollars australiens et un long board à 800 dollars australiens, mais il existe également une multitude de planches d’occasion à 200 dollars australiens puisque de nombreux visiteurs, en partant, vendent leur matériel.

Quelques conseils pratiques pour passer un bon séjour « DownUnder »

La première chose à faire si on pense aller en Australie, c’est souscrire une assurance santé, c’est obligatoire pour l’obtention du visa. La meilleure saison pour le surf en Australie est l’hiver, de mai à octobre. Emportez une combinaison de plongée et sachez que les vagues sont toujours là sur tous les spots cités dans les guides pendant toute l’année. D’ailleurs, le Wave Finder Surf Guide s’achète dans les SurfShop à 15 dollars australiens, des centaines de spots y sont listés avec toutes les informations utiles. Au nord, de décembre à mars, les cyclones tropicaux font des vagues atteignant jusqu’à 2,50 m. La Gold Coast de 40 km abrite des spots historiques. Les marées pouvant atteindre 2 m, il faut prendre ses précautions et être bien renseigné sur leurs horaires. La côte est et les spots aux alentours de Perth sont conseillés aux débutants et aux novices, tandis que ceux de Victoria, South Australia et Margaret River sont pour les surfeurs chevronnés.

Les spots de Northern Beaches au nord ou ceux de Brontee, Maroubra et Cronulla au sud sont les préférés des australiens qui sont en général des surfeurs expérimentés. Quoi qu’en disent les mauvaises langues, les accidents dus aux requins sont très rares parce que presque toutes les plages sont dotées de filets anti-requins. Evitez quand même les spots non surveillés, « unpatrolled », qui ne comportent pas de drapeaux de signalisation jaunes et rouges. En général, il vaut mieux s’abstenir de surfer au lever et au coucher du soleil, du fait que ce sont les heures de repas des squales. Le soleil est très brûlant en Australie car le trou dans la couche d’ozone se trouve au-dessus du pays. Les courants marins sont forts, il ne faut pas les contrer, mais au contraire il est conseillé de se coucher sur la planche et de ramer vers la plage en profitant des vagues. Il existe des centaines d’écoles de surf en Australie mais celles des spots de Manly, Bondi Beach, Byron Bay et de Noosa sont les plus intéressantes. Préférez les cours en plein air de deux à trois heures qui coûtent en groupe 50 dollars australiens, contre 60 dollars australiens par personne. Ne pensez pas pouvoir se mettre débout sur la planche tout de suite, l’expérience s’acquiert en plusieurs semaines.

Les top dix des spots australiens

Nullarbor (South Australia) est pour les suicidaires et les surfeurs locaux qui n’aiment pas trop les touristes. Marrawah (Tasmanie) accueille tout le monde mais les plus expérimentés vont à Church Bay et Thunder Reef en voiture tout terrain. Bells Beach (Victoria) est le spot légendaire et lieu habituel des compétitions de surf. Margaret River (Western Australia) comporte 46 spots et de nombreux autres pour les chevronnés. Bondi Beach (New South Wales) est le spot le plus proche de Sydney City, ce qui fait qu’il est "crowded" en fin de semaine. Northern Beaches (New South Wales), très célèbre, recèle pas moins de 40 spots. Byron Bay (New South Wales) réserve The Wreck pour tous les niveaux et garde The Pass et Tallow pour les plus expérimentés, tandis que Beach est aussi « crowded ». On ne peut pas en douter, Snapper Rocks (Queensland) comporte les 5 meilleurs spots au monde. Surfers Paradise (Queensland) ne mérite pas beaucoup son nom avec ses bétons et il y a un peu trop de touristes. Noosa (Queensland) est très bien pour les longboards.