Excursion et Pêche au gros Portugal

Le Portugal est une destination touristique incontournable : ses montagnes, ses forêts et son climat font de ce pays un véritable paradis pour ceux qui veulent se ressourcer. De plus, son archipel regorge de poissons de toutes sortes qui feront le plaisir des passionnés de pêche. Peu importe votre niveau ou votre expérience en matière de pêche, vous serez comblés car les eaux des îles et des plages du Portugal contiennent de nombreuses espèces comme le thon rouge, le requin Mako et même l'espadon idéal pour la pêche au gros.

Pêche au gros Portugal

Le Portugal dispose de zones touristiques où on peut pêcher en admirant son magnifique panorama en toute tranquillité. Tavira et Vilamourna en Algarve, les îles de Madeira et des Açores abondent de ressources maritimes comme l'espadon, le thon, le requin et le marlin. Pour les amateurs, les eaux proches des côtes offrent des roussettes, brosnes, rascasses ou des pageots. Vous pouvez pêcher presque toute l'année dans les mers portugaises. Du mois d'avril au mois de décembre, la peau bleue, le thon rouge, le spearfish et la dorade se succèdent. Les eaux riches en poissons réunissent aisément les conditions pour organiser des tournois. C'est donc une occasion donnée aux professionnels d'exercer leur talent et peut-être de remporter les compétitions.

Les ressources halieutiques

La pêche au gros au Portugal est l'une des activités les plus répandues, cela s'explique par le fait que les eaux du pays regorgent de poissons les plus appréciés des passionnés de ce loisir. Nous pouvons notamment citer le tetraprterus Abidus, appelé communément le marlin blanc, localisé dans les eaux de l'océan Atlantique et des Açores et mesure jusqu'à 3 m de long, son rostre est plus court et plus large que celui de l'espadon. En moyenne, il pèse 80 kg, donc il vaut mieux avoir un fil de pêche de 30 lbs minimum. Vous aurez plus de chance de l'attraper en utilisant un leurre artificiel. Long de 4,30 m et pesant près de 400 kg, le requin Mako est un vrai prédateur dont la puissance mettra à l'épreuve vos compétences de pêcheur. Il faut prévoir pour ce poisson un bas de libre acier et se servir d'un appât naturel : un morceau de bonite que vous ferez traîner derrière le bateau pour attirer le poisson. On n’oublie pas le thon rouge de 4,60 m qui se déplace en banc et se nourrit en général de maquereau et de sardine. Il se pêche aussi bien avec des leurres artificiels qu’avec des appâts naturels. Enfin, l'espadon, ce colosse de 5,50 m et de 1 000 kg, sera votre ultime épreuve. Il est dépourvu d'écailles et sa mâchoire supérieure c'est-à-dire son rostre est aussi long et effilé qu'une épée d'où son nom. Pour l'avoir, vous devez faire couler un calamar jusqu'à 30 mètres de profondeur environ près d'une zone d'attaque de banc de petit poisson.

Les destinations

Si vous avez comme projet un voyage au Portugal, ne manquez pas de visiter les îles Madeira. Ces îles situées dans l'Océan Atlantique bénéficient d'un paysage incomparable. Les populations vous accueilleront chaleureusement dans un cadre très provençal. Une fois arrivé, vous ne compterez plus les jours qui passent. Les îles Madeira ne sont pas les seules îles dont le Portugal tire profit, il existe l'archipel des Açores situés à 1 300 km des côtes. Les Açores sont composées de neuf îles-jardins répandus sur 650 km. Ces îles ont été découvertes au XIVe siècle mais ce fut Diogo Silves en 1427 qui formalisa leur existence. L'archipel se subdivise en 3 groupe d'îles : le groupe central qui se compose des îles Sao Miguel et Santa Maria, le groupe central avec les îles de Terceira, Oraciosa, Sao jorge, Pio et Faialet, et enfin le groupe occidental qui comprend les îles Flores et Corvo. Les Açores jouissent d'un climat doux et humide. Les sites touristiques du Portugal ne se limitent pas seulement aux îles puisque vous pouvez aller à Vilamourna, un port de plaisance conçu par un banquier de Lisbonne. Vilamourna fait partie des plus grands sites touristiques d'Europe. Il sépare la plage en deux et chacune possède une particularité bien à elle. La première est tranquille, faite surtout pour ceux qui cherchent le repos, tandis que la seconde, Falesia, plus peuplée avec des bars et autres snacksbars, est recommandée aux voyageurs qui veulent décompresser. De nombreuses activités sportives ont été prévues pour les touristes de toute génération. La mer très poissonneuse de toutes ces îles est parfaite pour la pêche au gros et le climat y est très clément.