Excursion et Trekking Inde

Les touristes et certains amateurs locaux raffolent de cette activité de plein air qu’est le trekking, qui permet également de se ressourcer et l’Inde, avec ses paysages montagneux très diversifiés, offre plusieurs parcours propices aux randonnées à pied.

Egalement considéré comme un mode de voyage à pied, le trekking permet de favoriser les rencontres et de découvrir des paysages tout en préservant sa santé. L’Inde offre des régions où le trekking est l’activité la plus appréciée car les véhicules et autres moyens de locomotion ne permettent pas d’accéder à certains endroits montagneux du pays.

Trekking Inde

Chaque région de l’Inde offre différents itinéraires avec leurs propres caractéristiques. Des parcours assez faciles peuvent être franchis par les débutants mais les amateurs de sensations fortes et les plus endurants pourront s’initier aux parcours du combattant qu’offrent plusieurs régions montagneuses du pays.

Les caractéristiques du trekking en Inde

Le trekking en Inde est la meilleure façon de communier avec la nature. Ce qui caractérise cette activité qui commence à s’épanouir, c’est la possibilité de passer des heures loin de la ville en compagnie des gens hospitaliers du pays qui ont toujours le sourire. Les paysages montagneux des régions de l’Inde proposent de nombreux tableaux à l’état sauvage, très intéressants à découvrir à pied. On peut trouver des installations, spécialement édifiées pour les trekkeurs et les randonneurs afin qu’ils puissent se ressourcer et prendre une pause entre deux marches. Les longues randonnées à pied dans une région montagneuse d’accès difficile, pratiquées en Inde, sont souvent dirigées par un guide expérimenté qui présente le paysage en vrai connaisseur. Certaines promenades à pied sont faites sur des itinéraires qui peuvent s’étaler sur une durée pouvant aller de une à quatre semaines pour une infinité de découvertes. Les trekkeurs raffolent de l’Inde car ils peuvent pratiquer leur activité préférée à l’infini et de plus, la région de l’Himalaya est l’une des plus réputées dans le monde pour la pratique de trekking.

Informations pratiques pour optimiser la pratique du trekking en Inde

Les activités de trekking en Inde se déroulent en groupe composé généralement de 6 à 12 personnes. Il y a un minimum d’informations à connaître sur, par exemple, les différents paysages que présente chacune des régions. Le Ladakh est une région de l’Inde se situant au nord, aux frontières du Pakistan et du Tibet. Elle offre des paysages composés de cols comme son nom traduit littérairement en tibétain le prouve. Au sud, on trouve cependant des vallées encaissées ainsi que de nombreux monastères et édifices bouddhistes et un grand nombre de villages qui sont restés intacts depuis leur conception. L’est regorge de plateaux arides et hostiles ainsi que de divers lacs semblables à ceux du Tibet. Pas de risque de se perdre au milieu des paysages diversifiés qu’offre l’Himalaya, un guide népalais vous montre les différents itinéraires à suivre et les parcours où les sites les plus intéressants qui méritent d’être visités se trouvent. Avec des précipitations inexistantes et un climat semi-désertique, les conditions météorologiques de l’Inde sont favorables au trekking mais il ne faut cependant pas omettre de vous munir d’une bouteille d’eau.

Les itinéraires et zones possibles de trekking en Inde

En premier lieu, nous allons citer la région de l’Himalaya, tout d’abord parce que c’est la plus connue, mais également parce que c’est la plus belle. Les collines Garhwal de l’Himalaya constituent une région regroupant des vallées et autres collines splendides, ainsi que de nombreux coins d’eau comme certains des plus grands fleuves du pays et quelques ruisseaux. L’itinéraire de trekking pour cette région enjambera les quartiers et districts de Chamoli, de Pauri-Garhwal ou encore de Tehri-Garhwal. On pourra également organiser un parcours de trekking dans l’Himachal Pradesh où on partira à la découverte de vallées luxuriantes entourées de forêts assez denses et de sommets enneigés. Gulmarg offre un paysage favorable au trekking avec plus de 1 500 pieds d’altitude de montagnes du haut desquels on pourra apercevoir la belle région de Nanga Parbat. Pour les amateurs de promenades tranquilles et sans stress, Darjeeling permet des parcours de trekking à basse altitude qui peuvent être parcourus même par une personne sans grande résistance physique. Sinon, on a aussi l’option de la découverte d’une faune et d’une flore très variées habillant les jardins et espaces verts propices au trekking, ainsi que les coins particulièrement difficiles d’accès mais qui en valent le détour qu’offrent la région de l’est de l’Himalaya.