Excursion et Surf Martinique

La Martinique, un département et une région de la France d’outre-mer, est une île volcanique de 1 100 km². Située entre l’océan Atlantique et la mer des Caraïbes, elle fait partie des îles des Petites Antilles au nord de l’Amérique du sud. Le nord et l’ouest de la Martinique sont des zones montagneuses, marquées par la montagne Pelée, un volcan en activité dont le sommet atteint 1 397 m, et les Pitons du Carbet qui culminent à 1 120 m, tandis que sa partie sud est formée de collines calcaires ou volcaniques de 300 à 500 m.

Surf Martinique

L’économie martiniquaise repose essentiellement sur l’agriculture et la pêche, mais depuis quelques années, le tourisme, surtout balnéaire, constitue la principale source de richesse de l’île. En effet, bien exposées aux vents toute l’année, ici, les plages se prêtent bien au surf. Par ailleurs, depuis 1976, les deux tiers de la Martinique, soit 62 000 ha, sont constitués des parcs nationaux, se prêtant à des visites très intéressantes de par la diversité de la faune et de la flore.

Le surf peut se pratiquer toute l’année en Martinique où la température de l’eau est en moyenne de 26°C, même en hiver. De plus, on n’y a pas de problème de marée et le fond corallien et volcanique est très beau… D’octobre à mai, les longues houles vont de l’est au nord-est tandis que de novembre à avril, le swell du nord-est donne des vagues de 0,60 m à 2 m. Ici, pour apprendre le surf, on trouve des séances d’initiation à 29 euros par personne l’heure, et 45 euros si on est en groupe. Sinon, un forfait collectif de 5 séances d’une heure coûte 120 euros par personne. Comme le surf est un sport relativement compliqué, espérer pouvoir se tenir débout sur la planche en quelques leçons n’est pas évident. Ainsi, il faut de la patience et des entraînements, mais tant qu’on arrive à se coucher sur la planche, on peut déjà savourer pleinement les joies de la glisse.

Les spots au nord de l’île

Parmi les spots disponibles en Martinique, au nord de l’île, Tomate possède une droite longue et facile. Anse couleuvre, direction nord sur la route de Céron, avec une eau très limpide permet d’admirer les coraux. Là se rencontre la plus belle vague de l’île, une droite tubulaire puissante. Elle est quand même réservée aux surfeurs chevronnés. Grande Rivière, à la pointe septentrionale de l’île, offre une vague droite et gauche à changements brusques mais de longues lignes à « charlot ». Ensuite, on a Le Lorrain, un beach break mou. Toujours au nord, dans l’Océan Atlantique, à l’anse Charpentier, on a une droite solide tubulaire dès le take-off. Il est peu fréquenté parce que le courant y est violent, pouvant entraîner vers le large. D’ailleurs, par arrêté municipal, la baignade y est interdite.

D’autres spots appréciables en Martinique

A l’anse l’Etang, au spot de Cocoa, existe une vague de gauche très technique et difficile. Anse Bonneville, le spot de la Plage des Surfers, comprend des vagues un peu en vrac, mais biens rondes et assez longues. On peut également y trouver des petites vagues lesquelles conviennent bien aux débutants. C’est un peu loin, mais à force de rame, on peut en trouver une assez longue. Ce spot est apprécié des surfeurs locaux, mais il faut bien les observer pour savoir où ils passent et ressortent car il y a une barre rocheuse qui pourrait blesser. En outre, il faut également faire attention aux oursins. En général, il y a beaucoup de monde ici. Dans ce cas, allez en direction de la gauche pour arriver à Vvf puis à Pelle à Tarte pour bénéficier des vagues creuses et rapides, bonnes pour les confirmés.

Les spots pour tous les niveaux

Par ailleurs, on a Basse Pointe avec sa houle de nord-est qui apporte une vague molle mais très longue. Mais, comme il existe par là un fort courant, elle peut être dangereuse par forte houle. Néanmoins, à sa sortie, il y a une fontaine d’eau douce pour se rincer du sel de la mer, faites toutefois attention car elle n’est pas potable. Très recommandé, le spot de Tartane, sur la presqu’île de la Caravelle, côté nord Atlantique, est le mieux servi en vagues de toutes catégories : des consistantes pour les confirmés et des petites pour les débutants. Ce ne sont que des exemples de spots mais il existe beaucoup d’autres endroits encore plus intéressants comme Petite Plage, Garde-Côte, Natural, Pointe Rouge, Luciole, Céron, etc. Signalons qu’à Tartane, il y a une école de surf dénommée Bliss avec un moniteur diplômé d’état où on peut louer du matériel de surf.