Excursion et Surf Fidji

Les îles Fidji sont bien exposées aux vents pendant toute l’année, quoique de novembre à mai, ils sont assez faibles, allant du nord au sud. L’hiver, d’avril à septembre, elles bénéficient par contre des vents qui vont du sud au nord, des vents de pleine mer, offshore, qui procurent des grosses vagues qui se prêtent bien au surf.

Surf Fidji

La république des îles Fidji est un archipel de 800 îles de la Mélanésie dans le Pacifique sud, dont seulemnt une centaine sont habitées. D’une superficie totale de 18 376 km², les deux principales îles, Viti Levu et Vanua Levu, représentent les 87% de sa totalité. Ce sont des îles montagneuses, d’origine volcanique et au relief très accidenté, tandis que les petites îles sont des ilôts volcaniques ou des atolls coralliens. L’économie des Fidji est essentiellement agricole et artisanale mais depuis quelques années, le tourisme s’est développé considérablement pour ce pays qui dispose d’un potentiel naturel exceptionnel. Les îles Fidji sont ainsi devenues des passages obligées pour les bateaux de croisière et une destination de rêve pour les adeptes du surf. En effet, ce sport se pratique bien dans ces îles lointaines battues par tous les vents à longueur d’année, jouissant d’un climat tropical chaud humide et de l’eau d’une température qui avoisine les 28°C.

Surf aux îles Fidji, des conditions idéales dans un cadre fantastique

Aux îles Fidji, les fonds coralliens sont peu profonds, l’eau très claire et les descentes brutales dues à la marée n’existent pas. Toutefois, il est nécessaire de prévoir des chaussons pour éviter les coupures et les piqûres d’oursins. N’omettez pas non plus de porter un casque si vous voulez vous attaquer aux grands tubes des gros swells. Et s’il vous manque du matériel, « Legend Surf Shop » à Viti Levu et « Waitui Surf shop » à Suva, seront à votre disposition. Bien que les alizés, soufflant toute l’année, génèrent des swells avec des vagues consistantes et régulières de 1 m à 5 m, la bonne saison pour y venir se situe entre mars et novembre. Les spots des îles du Pacifique sud sont célèbres dans le monde entier et pour plus de sel à l’aventure, on y arrive. A cet effet, prévoyez une somme supplémentaire pour le transfert.

Les zones de surf des îles Fidji

Aux îles Fidji, on distingue quatre grandes régions de surf dont la première, au nord ouest de Viti Levu est l’archipel des Mamanucas, Wilkes Pass, situé au nord de Namotu, est un spot de longue droite avec des tubes énormes et des vagues creuses. Swimming pool, au sud de Namotu, est une droite plus facile avec des houles moyennes. Namotu left, quant à elle, est une gauche solide et radicale avec des tubes interminables. Elle est indiquée pour les surfeurs chevronnés et casqués. Cloudbreak, sur l’île de Tavurua, est une vague privée, du ressort de la localité. La seconde région se situe au sud de l’île Vitu Levu et commence par Momi Bay, des vagues droites et gauches un peu en vrac. Natadola, quant à lui, est un spot en face d’une plage de rêve. Singatoka est une suite de beachbreaks faciles sur 5 km, tandis que Hideway, des vagues de droite et de gauche, à chevaucher à marée haute. Pour les débutants, Wadroika leur est conseillé, avec ses vagues courtes et faciles. La troisième région, Bega Islands, est située au sud de Viti Lévu. Elle débute par Yanutha, un surf Camp à proximité de Fregate’s passage, une vague de 2 m sur un récif du large. Celle-ci déroule à gauche et tient la taille de son tube pendant un long mur, procurant ainsi le maximum de plaisirs. La quatrième région, l’île de Kadavu, est simplement fantastique. Elle comprend le King Kong Lefts, un spot avec des vagues atteignant 2, 50 m, consistantes et tubulaires, puis, le King Kong Rights, un spot de vagues un peu désordonnées ainsi que Daku qui convient bien pour les long boarders, à pratiquer avant les alizés. Au Vesi Passage, Thyphoon Alley procure de belles droites et gauches par vent du nord ou d’ouest surtout en été. Si la montagne de Nabukelevuira sur l’île Nagigia est rendue célèbre par le film King Kong, les 5 surfs breaks de l’hôtel Island Resort de cette île ont une renommée indiscutable par la qualité de ses swells. Mais le top des tops, découvert en 1984 par des surfeurs invétérés, Dave Clark et Scott Funk, est Tavarua, une merveille en plein Océan Pacifique. Cloudbreak et Restaurants donnent la vague parfaite, le rêve de tous les surfeurs.