Excursion et Surf Bali

Les périodes de vacances vous sont très chères et vous souhaitez qu’elles soient remplies de bons souvenirs dont vous pourrez vous remémorer pour le restant de votre vie. Appréciez les plaisirs de la mer, notamment le surfing ou le doux contact avec une population exceptionnelle et les délectations de la cuisine orientale. Vous pouvez avoir tout cela à un moindre prix à Bali, cette île merveilleuse qui n'attend plus que votre visite pour vous dévoiler tous ses secrets.

Surf Bali

Faisant partie de la multitude d’îles qui se trouvent dans l’Archipel de la Sonde, Bali occupe une place particulière dans la République de l’Indonésie : la population de cette île est à majorité hindou et de tous les pays musulmans, c’est le plus peuplé du monde. Cette île de 140 km de long et de 80 km de large occupe une superficie de 5 620 km². Elle est spécialisée dans le tourisme et se révèle d’ailleurs être pratiquement la seule à avoir cette quasi-spécialisation en Indonésie. Six fuseaux horaires séparent l’île de la France et en prenant l’avion à partir de Paris, il faut au moins 15 heures pour parvenir à sa capitale qui est Denpasar et ce, via Hong Kong.

Bali, plaque tournante du tourisme indonésien

Le tourisme international à Bali, alors sous colonisation hollandaise, a été ébauché vers les années 1920. L’île vit surtout aujourd'hui du tourisme : australiens, japonais, brésiliens, américains ou européens constituent en majorité ses principaux visiteurs. L’initiation du tourisme à Bali a été entreprise avec l’aide de la Banque Mondiale, sous le régime de Suharto, en 1973. C’est ainsi que l’aéroport de Denpasar constitue la principale ouverture pour l'entrée des visiteurs en Indonésie bien qu’il occupe le troisième rang du point de vue trafic aérien. La baie de Jimbaran possède les plus belles plages de Bali avec son sable blanc, les barbecues en plein air qu'on peut y faire et la centaine de restaurants qui proposent surtout des fruits de mer. A titre d'information, il est à signaler qu’on roule à gauche à Bali. A part cette précision, l’attention du visiteur est aussi spécialement attirée sur le fait que le port d’arme à feu et/ou de stupéfiants est passible de la peine capitale dans l'île. Les Balinais sont particulièrement accueillants vis-à-vis des touristes. Ils sont d’abord réputés pour la diversité de leurs danses et de leurs musiques, puis pour les arts qui se concentrent dans des endroits spécialement conçus à cet effet. C’est ainsi que Mas est connu pour le travail du bois, Celuk pour celui de l’argent et Ubud pour le batik. Outre ces endroits spécifiques, d’autres occupations sont aussi proposées à Bali. A ce propos, signalons l’existence d’un club francophone à Samur et parmi les distractions, les visiteurs peuvent y apprécier le golf, l’ascension, les randonnées, les descentes sur les rivières ou les plongées sous-marines. Mais la plus importante de toutes est sans nul doute la pratique du surf.

Le surfing à Bali

Le surf est surtout pratiqué au sud, dans la presqu’île de Butik. L’exercice de ce sport dépend d’un certain nombre de facteurs dont les plus importants sont la nature du fond marin et le climat. Située légèrement au sud de l’équateur entre les îles de Java et de Lombok, Bali n’est soumise qu’à deux saisons. En premier lieu, on a la saison sèche et fraîche, qui couvre les mois d’avril à octobre. C’est pendant cette période qu’on a les meilleures vagues, les fameuses « gauches » qui se constituent sous l'influence de l’alizé, ce vent qui souffle du sud. Le mois le plus sec et le plus frais est celui de juillet. La période allant de novembre à mars constitue la saison la plus pluvieuse et la plus chaude. Le mois le plus humide est celui de janvier et le vent qui souffle pendant cette saison est la mousson, avec une direction qui va de l'ouest au nord-ouest. A cette période, ce sont les vagues qu'on appelle aussi les « droites » qui se forment dans cette partie de l'île.

Bien que le port de casque et de chaussons soit facultatif dans la presqu’île de Butik, ces accessoires sont fortement conseillés dans les endroits à fond rocheux ou corallien. Les surfeurs y sont classés en débutants, moyens ou confirmés, selon leur aptitude. A chacune de ces catégories correspondent des sites bien définis, selon les difficultés et les dangers qu’ils présentent. Les petites vagues sur fond sableux sont réservées aux débutants et c’est le cas de Kuta et Legian. Les écoles pour surfeurs débutants sont d’ailleurs concentrées sur ces deux sites. Les sites de Canggu, Bingin, Impossible et la partie droite de Padang Padang présentent des vagues assez rapides et un fond de corail. Elles sont plutôt destinées aux surfeurs plus expérimentés ou intermédiaires. La côte ouest de la péninsule, avec de fortes et puissantes vagues qui peuvent atteindre les 4 mètres et qui sont combinées à un fond rocheux corallien, est surtout réservée aux surfeurs confirmés, voire professionnels. Les principauxs sites pour ce faire sont : Uluwatu, Dreamland, Padang Padang.