Excursion et Plongée Seychelles

Déjà mondialement célèbre pour ses superbes plages de sables dorés et ses atolls paradisiaques bordés de grands cocotiers, l’archipel des Seychelles est devenu aujourd’hui l'un des sites de plongée les plus appréciés de la planète pour la diversité exceptionnelle de sa faune et de sa flore sous-marine. En effet, composé en tout de près de 115 îles éparpillées sur les eaux chaudes de l’Océan Indien, l’archipel seychellois est un vrai patchwork de niches écologiques. Si elles autorisent la plongée, les autorités seychelloises restent cependant très sévères sur les questions environnementales. Il est par conséquent recommandé de ne jamais envisager de pratiquer certaines activités de pêche telle que la pêche au harpon si on ne veut pas risquer d’entrer en infraction aux lois locales.

Plongée Seychelles

Bien qu’elle soit praticable en toute saison dans l’archipel, la plongée reste toujours fonction des conditions climatiques et géographiques des îles. C’est ainsi que pour des raisons de sécurité, les autorités locales ne préconisent vraiment l’activité que durant les périodes d’accalmie climatique saisonnières.

Les spécificités climatiques de chaque île seychelloise

Pour ce qui est des îles Intérieures (Mahé, Praslin…), la période idéale se situe entre les mois d’avril et mai. En effet, durant cette période, toutes les conditions idéales de température, de visibilité et de courant sont réunies pour permettre des plongées en toute sécurité. Par contre, à partir du mois de juin et ce, jusqu’au mois de septembre, les spots de cette partie Nord de l’archipel sont soumis à rude épreuve par des alizés forts, des phénomènes qui entraînent par conséquent une forte baisse de la visibilité dans les eaux et une chute brusque de la température à 25°C au lieu de 29°C. En ce qui concerne les îles Extérieures au Sud de l’archipel, c’est le contraire qui est observé. En effet, c’est à partir du mois d’octobre et au mois de novembre que ces îles offrent les conditions idéales de visibilité et de température. Néanmoins, étant donné que cette partie de l’archipel seychellois est située non loin de la zone des cyclones, il peut arriver que pendant ces périodes supposées d’accalmie, des variations plus ou moins brusques de conditions climatiques surviennent quand même. C’est pourquoi, les autorités locales préconisent toujours aux plongeurs opérant dans cette partie de l’île, le port d’une combinaison intégrale de 4 mm d’épaisseur quelle que soit la saison pour faire face aux chutes spontanées de température qui pourraient survenir.

Quelques conseils pour faire de la plongée aux Seychelles

Avant de s’adonner aux plaisirs de la plongée aux Seychelles, quelques conditionnalités sont généralement requises par les autorités locales. L’une d’entre elles est le certificat médical d’aptitude à la plongée. En effet, très strictes sur les questions de sécurité, les autorités de plongée seychelloises exigent de tous les plongeurs qui souhaitent explorer les spots de l’archipel qu’ils présentent un certificat médical attestant que la plongée ne leur est pas contre-indiquée. Si les plongeurs ne sont pas en mesure de présenter un tel certificat, aucune sanction ne leur sera cependant infligée, mais ils n’auront le droit de pratiquer leur activité favorite qu’à une profondeur maximale de 12 m et seront systématiquement assistés par un plongeur professionnel. Il est évidemment possible de se procurer le certificat auprès des médecins locaux si on souhaite plonger librement. Pour ceux qui souhaitent simplement s’initier à la plongée, de nombreux centres de formation de classe internationale affiliés à la Padi (Association Professionnelle Des Instructeurs de Plongée) sont disponibles. Les seules conditions pour s’inscrire sont d’être âgé de plus de 10 ans et de savoir nager. Selon les niveaux, les cours peuvent commencer par une simple initiation à la plongée niveau « découverte », pour se poursuivre ensuite par une formation plus approfondie « plongeur en eau libre », et enfin se terminer par le niveau avancé de « plongeur perfectionné en eau libre ». Etant donné la cherté des équipements de plongée, presque tous les centres de plongée de l’archipel proposent à la location les leurs pour le plus grand plaisir des plongeurs amateurs. Enfin, pour éviter les accidents de décompression, il est fortement recommandé de toujours respecter une période de récupération minimale de 24 h avant d’envisager de reprendre l’avion ou même l’hélicoptère.

Les plus beaux spots de plongée de l’archipel

Grâce à ses 115 îles et îlots, l’archipel seychellois offre un large choix de spots de plongée idylliques. Les plus célèbres du pays restent les spots de l’île de Praslin. En effet, situé à une quarantaine de kilomètres seulement de Mahé, l’île principale de l’archipel seychellois, Praslin abrite l’un des plus beaux récifs coralliens de la région que les amateurs pourront visiter à partir des sites de Booby, Channel Rock, Whale Rock ou encore Aride. Le récif regorge entre autres curiosités de magnifiques poissons napoléons, des raies manta mais aussi beaucoup d’espèces de requins et de tortues marines. A quelques encablures de Praslin (environ 4 km au Sud), l’île de « Trompeuse Rock » offre également un spectacle sous-marin unique grâce à son jardin de corail sublime, d’une profondeur moyenne de 20 m qui abrite une faune aquatique des plus diversifiées allant des bancs de thons aux requins et autres carangues. Les amateurs de spéléologie se régaleront certainement des spots souterrains situés dans les nombreuses grottes qui font la renommée de l’île de Mamelles. Enfin, pour ceux qui souhaitent vivre l’expérience unique d’admirer de près le ballet gracieux des requins baleines en train de partir à la pêche aux planctons avec leurs mâchoires gigantesques, il faudra se rendre sur les sites des îles Extérieures, de préférence au mois d’août.