Excursion et Pêche au gros Martinique

La Martinique est une destination touristique pleine de charme qui attire de nombreux visiteurs chaque année non seulement pour ses faunes et flores d’une beauté rare mais surtout pour sa mer poissonneuse. C'est justement cette richesse maritime qui fait de l'île un lieu de rencontre pour tous les amateurs d'activités nautiques, surtout la pêche sportive et la pêche au gros. Il s'agit de pêcher à la ligne des espèces pélagiques dépassant généralement une centaine de kilo.

Pêche au gros Martinique

La pêche au gros n'a rien à voir avec la pêche qu'on pratique à la campagne le temps d'un week-end. C'est un sport et pour la découvrir, la Martinique est une destination de choix. Même si on la pratique ailleurs dans le monde, d'autres sensations et de nombreuses découvertes sont au programme pendant vos séjours dans « l’Île aux Fleurs ».

Parmi les techniques de pêche qu’utilisent les pêcheurs, seule la pêche au gros est habituellement qualifiée de pêche sportive elle se pratique au large des côtes ou en mer profonde. Dans sa version la plus ludique, on la pratique sur un bateau motorisé en pleine mer. Le but est d'attraper le plus gros poisson à l'aide d'une simple canne de traîne, une canne à pêche destinée spécialement pour ce genre de sport. La canne est équipée d'un moulinet pour enrouler rapidement la ligne quand le gros poisson mord l'hameçon sur laquelle a été fixée un appât ou un leurre artificiel. La pêche au gros tient sa partie sportive de la débâcle avec un gros spécimen qui peut durer des heures. Assis sur sa chaise de combat, le pêcheur ne peut pas être déclaré vainqueur que lorsqu'il arrive à faire monter à bord du bateau sa prise. Pour cela, il doit faire travailler ses muscles en moulinant, il doit aussi faire jouer son intelligence en jouant sur la résistance de la ligne qui pourra céder à tout moment en cas de grosse capture.

Séjour de pêche au gros en Martinique

La pêche au gros est une activité de plus en plus prisée par les touristes puisqu'elle peut se pratiquer en famille ou entre amis. Les adeptes de ce sport peuvent la pratiquer collectivement ou individuellement sur un seul bateau. D'habitude, il s'agit de louer un bateau avec les équipements de pêche et la location comprend l'équipage et la restauration à bord. D'ailleurs, on peut faire embarquer toute la famille sur le bateau pour faire les supporteurs, s'il est suffisamment grand. En Martinique, plusieurs sociétés regroupées dans des clubs de pêche sportive proposent des locations d'embarcation pour faire de la pêche au gros. Quelques pêcheurs offrent aussi les mêmes prestations aux touristes mais ils sont peu nombreux. Le mieux c'est de s'adresser à des vrais professionnels disposant des bateaux spécialement aménagés pour ce genre de pêche, en termes d'équipement et de sécurité. D'ailleurs, le bateau doit être commandé par un vrai skipper professionnel expérimenté dans la pratique de la pêche sportive. Le long des côtes martiniquaises, seuls ces professionnels sont en mesure de vous conduire dans les zones poissonneuses, et d'indiquer l'endroit précis pour faire la pêche d'une telle ou telle espèce de gros poisson.

La pêche au gros sous toutes ses formes

La destination martiniquaise a l'avantage d'offrir aux touristes toute possibilité d'évasion et de découverte. Ainsi, un séjour de pêche au gros est assorti de diverses activités balnéaires et nautiques, ainsi que la découverte des paysages de l'île. Les formules de séjours sont variées mais en général, les touristes peuvent faire la découverte des autres sites touristiques et richesses insoupçonnées le long des côtes. Cette première visite peut se faire à l'occasion d'une sortie en mer pour la prospection de la zone de pêche. Après une journée de pêche au gros un peu harassant, un farniente sur les plages de l'Anse Caritan, des Salines ou de Sainte-Anne est une bonne proposition pour terminer la journée. Aussi, avec les deux à cinq journées consacrées à la sortie en mer pour la pêche au gros, on peut en réserver une pour faire de la plongée sous-marine. Meilleure occasion pour apprendre davantage sur la technique de chasse sous-marine, encore pratiquée par quelques pêcheurs locaux. Dans tous les cas, il ne faut pas rater la traditionnelle séance de photo avec la prise pour immortaliser l'exploit. Depuis quelques années, la plupart des amateurs de pêche au gros en Martinique adoptent le concept "no kill" qui consiste à relâcher la prise après la prise de photo et le marquage. Toutefois, on peut toujours ramener à terre sa prise pour en faire une bonne cuisine de poisson sauvage, surtout s'il s'agit d'espèce très recherchée comme la daurade ou l'espadon.