EXCURSION EN THAILANDE


Rien de plus tentant qu’un petit saut du côté du pays du sourire : la Thaïlande, une richesse parfumée de l’Asie du Sud Est. Une diversité culturelle particulièrement intéressante aussi bien en termes de faune que de flore, de coutumes que de traditions.


>>Info THAILANDE

Conseils pratiques, mesures à prendre en matière de santé, notamment à propos des vaccins à faire préalablement, animaux dangereux et d'autres informations pratiques concernant la vie quotidienne vous seront également fournies : la monnaie locale et les vêtements à porter en constituent des exemples. Evidemment, nous n’omettrons pas de vous donner les informations sur les papiers administratifs tels que le passeport et le visa de séjour.

La Thaïlande est une destination touristique qui attire de plus en plus de vacanciers. Le pays œuvre d'ailleurs pour améliorer les structures d'acceuil qui mettront autant en avant autant ses atouts naturels que culturels. En famille, en couple ou en solitaire, la Thaïlande gagne ainsi à être mieux connue.

Météo : les saisons à éviter, à privilégier

Le moment idéal pour venir en Thaïlande reste la saison sèche, qui va de fin octobre à mars. Durant cette période, il ne pleut presque pas et la température reste relativement douce pour varier en moyenne entre 25 et 28°C. Vous serez donc plus libre dans le choix de vos activités et des sites à visiter. Autrement, le reste de l’année convient davantage à ceux que les orages ne rebutent pas. En effet, la mousson est synonyme de pluies continues durant plusieurs mois. Paradoxalement, la température peut dépasser facilement les 33°C et atteindre parfois les 40°C.

Santé : les vaccins et maladies

Aucune loi thaïlandaise n’oblige les touristes d’Europe à se faire vacciner avant de venir dans ce pays. Toutefois, il reste prudent de réviser des vaccins qualifiés d’universels. Celui qui prévient l’hépatite A est à faire absolument à cause des hauts niveaux de risques présents en Thaïlande et il en est de même pour le vaccin contre la typhoïde ou la rage. Le paludisme et la dengue constituent également des maladies auxquelles les pays tropicaux tels que Thaïlande n’échappe pas. Il convient donc de prendre les dispositions nécessaires contre les moustiques, vecteurs de la transmission de ces maladies.

Les animaux dangereux

Les serpents rencontrés sur le sol thaïlandais sont célèbres pour leurs morsures particulièrement douloureuses, et mortelles si aucune mesure n’est prise dès les premières minutes suivant la morsure. A part cela, on peut affirmer que ce sont les insectes qui représentent le plus grand danger au Thaïlande. Par exemple, le moustique constitue la principal vecteur de la plupart des maladies tropicales précédemment citées, que ce soit le paludisme, la dengue, l’encéphalite ou la filariose. Les animaux sauvages risquent aussi de transmettre la rage.

La monnaie locale

La Thaïlande utilise le Baht, symbolisé par l’abréviation Bht, comme monnaie nationale. Généralement, un euro équivaut aux alentours de 45 bht. La subdivision de cette monnaie s’appelle le satang et équivaut au centime de la pièce. Vous pouvez trouvez des pièces de 1, 5 et 10 bht, tandis que les billets valent 20, 50, 100 et 500 bht. Les banques et plusieurs bureaux de change acceptent de changer les chèques de voyages en plus des devises courantes.

Les papiers administratifs, le passeport, le visa

Un passeport valide pour une durée supérieure à 3 mois s’avère être indispensable pour tout voyage inférieur à 30 jours, tandis que cette validité doit dépasser les 6 mois si le séjour est supérieur à 30 jours. Le visa est toujours valable pour 90 jours après l’arrivée en Thaïlande et s’obtient moyennant 30 euros, à moins que le visa touristique ne vous intéresse. La validité de ce dernier est de 60 jours prolongeable sur 1 mois.

Les vêtements à emporter

Les vêtements revêtent une importance particulière chez les thaïlandais, et une tenue négligée équivaut en quelque sorte à une insulte. Autrement dit, vous devez soigner votre apparence et veiller particulièrement à être propre quel que soit le choix de vos vêtements. Toutefois, la logique impose de préférer les tenues légères car il y fait très chaud. Pour toute visite dans les lieux sacrés ou les temples, il faut respecter un code vestimentaire particulier et porter une tenue correcte ou une tenue traditionnelle appelée sarong.