EXCURSION EN MEXIQUE


Bronzer sur les plages d’Acapulco, visiter le musée d’anthropologie de Mexico, se promener sur le port de Veracruz ou découvrir les sites archéologiques d’Oaxaca, telles sont les activités touristiques nombreuses et variées disponibles au Mexique, ce qui en fait une destination de premier choix.


>>Info MEXIQUE

Le Mexique est un pays de l’Amérique centrale qui mérite d'être connu. Les sites touristiques, les sites archéologiques ou historiques sont autant de choses à découvrir et à apprécier.

Quand visiter le Mexique ?

Le Mexique est un vaste pays aux reliefs variés. Ainsi, le climat y est tout autant différents en fonction des régions et des altitudes. En général, la saison humide va de juin à octobre et la saison sèche de novembre à mai. De novembre en avril, les pluies sont donc peu abondantes. C’est d’ailleurs la meilleure période pour visiter le pays car le soleil sera au rendez-vous en journée malgré des nuits fraîches. Retenez que pendant la saison sèche, les nuits sont fraîches dans les régions montagneuses, tandis qu’une forte chaleur règne de jour comme de nuit le long des côtes. A Mexico, par exemple, il fait le plus chaud au mois de mai, tandis qu’à Acapulco, les pics de chaleur sont enregistrés au mois d’août.

Côté santé pour un meilleur séjour au Mexique

Aucun vaccin n’est obligatoire pour se rendre au Mexique. Néanmoins, il est conseillé de se faire vacciner contre la typhoïde et les hépatites A et B. Sur place, il faut se protéger des moustiques qui transmettent le paludisme, la dengue et le chinkungunya au moyen de moustiquaires ou des produits répulsifs. Portez autant que possible des vêtements qui couvrent les bras et les jambes. Les touristes sont souvent sujets à des diarrhées liées à la nourriture ou à l'eau. Pour éviter la fièvre typhoïde et l’amibiase qui se transmettent par l’eau et les aliments souillés, la seule prévention, en plus de la vaccination pour la typhoïde, est une hygiène rigoureuse.

Les animaux dangereux à éviter absolument

Retenir que le Mexique compte quelques espèces dangereuses comme les serpents ou les araignées. Les serpents venimeux du Mexique sont les serpents corail et les crotales. En cas de morsure, il ne faut pas perdre son sang-froid car l’excitation favorise la diffusion du venin. Mettez une bande de tissu au niveau de la racine du membre mordu et rendez-vous vite dans un centre hospitalier en veillant d’immobiliser le membre. Les scorpions sont aussi dangereux car ils se cachent dans les crevasses de rocher et les souches d’arbres. Ne jamais se promener pieds nus et éviter les endroits à végétation haute. Pour les araignées, il y a la veuve noire et l’araignée violon. La veuve noire est reconnaissable par deux tâches rouges au niveau du dos. Elle tisse sa toile au niveau du sol des lieux sombres. L’araignée violon se rencontre surtout dans les sous-bois. En cas de morsure, il faut désinfecter la plaie puis se rendre au plus vite dans un centre hospitalier. Sinon, ne pas oublier que le Mexique se situe dans une zone où les attaques de requins sont les plus fréquentes au monde. Pour ne pas s’exposer au danger, il y a ainsi quelques règles à suivre : ne pas s’éloigner des côtes, éviter les baignades entre la tombée du jour et l’aube mais surtout rester sur la plage en cas de blessure qui risque de saigner au contact de l’eau. Enfin, en ville, bien que cela semble logique, faire attention aux chiens errants car leur morsure peut transmettre la rage.

Comment payer ses dépenses au Mexique ?

La monnaie nationale est le peso mexicain qui se subdivise en centavos. Elle est fortement liée au dollar américain et les touristes européens sauront en profiter. Pour le change, les banques sont équipées de distributeurs automatiques destinés aux cartes de crédit internationales. Pour des raisons de sécurité, le montant maximum délivré est souvent limité.

Papiers administratifs pour un voyage au Mexique

Pour un séjour inférieur à trois mois, les ressortissants français n’ont pas besoin de visa. Par contre, la validité du passeport doit être d'au moins six mois après la fin du séjour. Un formulaire appelé document d’immigration est remis aux touristes soit dans l’avion soit à l’aéroport de débarquement. Le document rempli est tamponné par les autorités avant l’entrée sur le territoire mexicain. Il permet un séjour de 180 jours maximum. Ce document doit être rendu au service de l’immigration à la sortie du pays. Si le vol emprunté pour se rendre au Mexique fait escale aux Etats-Unis, il est impératif de s’inscrire par Internet. Se renseigner auprès des agences de voyage quant au site d’inscription pour plus de détails. Avant de prendre le vol retour, changer les derniers pesos dans un bureau de change de l’aéroport d’embarquement car ni les banques ni les bureaux de change n’acceptent les pesos mexicains en France.

Que mettre dans ses valises ?

Avant de boucler ses valises, il faut prendre en compte le climat et les régions à visiter. Sinon rien n’est déconseillé au Mexique en termes de vêtements : jeans, T-shirt, tennis, short, robe légère, etc. Toutefois, il faut prévoir un couvre-chef, des lunettes de soleil, un coupe-vent pour les séjours d'été.