EXCURSION EN ILE MAURICE


L’île Maurice avec les Rodrigues forment depuis 1992 la République de Maurice, avec une économie basée sur l’agriculture, le textile et le tourisme. Même si les autorités politico-administratives tentent à coup de gros sous de moderniser cette île en y érigeant des complexes, il n’en demeure pas moins que l’île Maurice n’est pas une destination bien coûteuse et c’est à juste titre qu’on s’en tire aisément.


>>Info ILE MAURICE

Appelée Mauritius en anglais, cet archipel situé au sud-est de l’Afrique non loin des côtes malgaches a une histoire à raconter. En effet, l’île est riche d’un patrimoine culturel, historique et naturel. Sa plus grande richesse est avant tout son peuple. Un métissage ethnique des plus variés qui fait d’elle une culture unique dans son genre. L’île est tout simplement accueillante.

L’île est tellement petite qu’il est surprenant de parler de régions. Pourtant pour découvrir ce petit coin paradisiaque, il faut prendre le temps de bien se promener dans les régions. La région nord est la côte la plus prisée des touristes avec ses plages somptueuses et un vent sec. La région Est est marquée par un lagon éblouissant, les plus beaux complexes hôteliers de l’île ainsi qu’une côte sauvage souvent balayée par des alizés sans oublier les plages encaissées. Au sud, ce qui frappe le plus c’est son côté sauvage à la végétation luxuriante. La capitale Port Louis est une ville qui allie histoire et modernité. Le spectacle le plus surprenant, c’est surtout le mélange de religions. En effet, malgré la petitesse de l’île, il n’est pas surprenant de voir les mosquée, église et temple hindou se côtoyer sans provoquer de tensions entre les pratiquants. La population fortement métissée est composée d’hindous, de sino-mauriciens et d’afro-mauriciens qui descendent des esclaves. C’est ainsi que la cuisine mauricienne est marquée par ce mélange des différentes cultures. On ne saurait visiter l’île sans faire honneur à cette cuisine accompagnée de boisson locale au goût tout à fait exotique. On ne saurait visiter l’île Maurice également sans aller à la découverte de ses magnifiques parcs dont le célébré jardin botanique Seewoosagur Ramgoolam le jardin tropical le célèbre du monde. A voir aussi le Vanilla crocodile Park, où on aura l’occasion de déguster le crocodile et le cerf.

La météo

L’île Maurice est marquée par un hiver relativement clément en juin et septembre avec une température qui varie entre 17°C la nuit et 25°C le jour. De janvier à mars, les pluies sont fréquentes avec des températures élevées qui peuvent atteindre 31°C. Il n’y a pas de mois spécifique pour visiter l’île, toutefois la période propice pour le surf se situe entre juin et août.

Vaccins et maladies

Aucun vaccin n’est exigé à l’entrée de l’île Maurice. Néanmoins, les voyageurs en provenance de l’Afrique devront présenter un certificat international de la fièvre jaune. Il est aussi recommandé d’être à jour des vaccins universels. On doit aussi faire attention au Mst surtout au Vih sida, le préservatif doit être systématique. Evitez aussi de boire l’eau de robinet. Les maladies tropicales ont presque disparu de l’île, mais il faut se méfier des piqûres d’insectes vecteurs de maladie comme le dengue ou le virus de chikungunya.

Animaux dangereux

Le seul animal dangereux identifié dans l’île est le poisson pierre qui ressemble étrangement à une roche.

Monnaie locale

La monnaie locale de l’île Maurice est la roupie mauricienne. 1 roupie fait 0.33 euro et 1 euro fait 40 roupies.

Passeport et visa

Le voyage sur l’île Maurice est conditionné par la possession d’un passeport en cours de validité et valable au moins six mois après la date prévue pour le retour. Prévoir aussi un billet retour ainsi que des frais suffisants pour couvrir le séjour. Les ressortissants de l’Union Européenne sont exemptés des formalités de visa.

Vêtements conseillés

Prévoir des vêtements légers et décontractés pour les excursions et des habits chauds pour les soirées fraîches de juin à septembre. Des costumes et tenues de ville peuvent être exigés dans des hôtels et restaurants de luxe et un peu de vêtements chauds et des lunettes de soleil ainsi que des produits de protection solaire. Les tenues de ville et de cocktail ne seront pas de trop pour des dîners dans les restaurants chics. Eviter de porter des shorts, paréos ou des paires de tongues dans les enceintes religieuses et sur les places publiques. De même, les femmes doivent éviter le monokini et les strings sur les plages publiques.