EXCURSION EN COSTA RICA


Un voyage au Costa Rica est une opportunité pour profiter au maximum de vos instants de répit et de faire en sorte que votre esprit soit empreint de souvenirs inoubliables. Quelle que soit la saison que vous choisissez pour visiter ce pays, votre voyage ne pourra être que satisfaisant.


>>Info COSTA RICA

Il est de rigueur de se munir d’une somme assez conséquente si on veut tenir longtemps car le Costa Rica est réputé pour être un pays où la vie est chère. Emmenez avec vous des vêtements pour toutes les saisons car aussi impossible que cela puisse paraître, il se pourrait très bien que vous ayez les quatre saisons en une seule journée au Costa Rica.

Météo : les saisons à éviter et à privilégier

Le Costa Rica présente deux saisons bien distinctes, à savoir la saison sèche qui débute au mois de décembre pour finir au mois d’avril et la saison humide s’étalant du mois de mai au mois de novembre. La température moyenne relevée est comprise entre 22 et 30°C. Mais on convient d’une manière générale qu’il n’existe pas de meilleure ou de mauvaise saison, à proprement parler, pour voyager au Costa Rica et que le choix de la période ne dépend que des aspirations de chacun. De la fin du mois de décembre à la mi-avril, les touristes affluent au Costa Rica et la question de l’hébergement devient un problème majeur, ce qui implique de devoir réserver votre chambre très tôt à l’avance, c’est-à-dire au moins trois mois avant la date de votre arrivée sur place. De plus, à cette période, l’augmentation des prix est au rendez-vous. Aussi, si vous souhaitez vous y rendre à des périodes où les visiteurs y sont bien moins nombreux, optez plutôt pour celles allant d’avril à mai ou encore de la mi-octobre à la mi-décembre. Les mois de juin, septembre et octobre ne sont pas pour autant déconseillés mais il faut toutefois savoir qu’en ces périodes, la pluie est très fréquente.

Santé : vaccins et maladie

Si vous avez choisi le Costa Rica pour vos prochaines vacances, sachez qu’aucun vaccin n’est obligatoire pour pouvoir entrer dans le pays. Certains sont cependant fortement recommandés, notamment ceux contre l’hépatite A et B, la diphtérie, le tétanos, la fièvre typhoïde et il est également préférable de faire une vaccination antirabique. Comme les cas de rage y sont très fréquents, il est important de savoir que toute morsure animale doit être immédiatement suivie d’une vaccination. Et bien qu’on considère l’eau sur place potable en général, privilégiez l’eau minérale en bouteille si vous êtes du genre fragile et vulnérable car certaines canalisations sont déjà plus ou moins obsolètes et présentent de ce fait des risques de pollution bactériologique et chimique. Par ailleurs, sachez que la diarrhée, les maladies de la peau ainsi que les infections des voies respiratoires sont les plus fréquents problèmes de santé rencontrés au Costa Rica. La dengue est une autre maladie très sérieuse et très courante au Costa Rica avec des pics épidémiques notables le plus souvent durant les périodes de pluie.

Animaux dangereux

Le Costa Rica est un pays où il n’existe pas vraiment d’animaux dangereux dans le sens propre du terme. Vous aurez certes de fortes chances d’y rencontrer des mygales, des serpents corail, des tarentules, des caïmans et des amblypiges mais vous n’aurez pas trop de souci à vous faire. L’astuce est de rester calme et de ne pas les prendre de surprise. Seul le fer de lance est l’animal réputé pour être le plus dangereux dans le pays. Cet animal se rencontre surtout dans le sud-ouest du Costa Rica, plus précisément près du Corcovado.

Monnaie locale

L’unité monétaire du Costa Rica est le colon abrégé par un « C » traversé par deux barres et disponible en coupures de 10 000, 5 000, 1 000, 500, 100, 50, 20, 10 et 5 colones. Le Costa Rica est considéré comme étant un pays où le coût de la vie est assez élevé, surtout dans le secteur du tourisme où les prix s’alignent comme dirait-on avec ceux des pays du nord des Etats-Unis. La plupart des grands hôtels du Costa Rica acceptent les cartes bancaires internationales, à l’instar de l’American Express, de Visa ou de Mastercard. En matière de change, il est plus conseillé d’avoir sur soi du dollar américain, le colon se vendant à des taux peu intéressants en Europe et peu de banque accepte d’échanger les euros, sinon les échanges à de faibles taux.

Papiers, passeport, visa

Toute personne désireuse d’entrer au Costa Rica est tenue d’être en possession d’un passeport valide. Par ailleurs, aucun visa de séjour ne sera exigé aux ressortissants français si leur séjour n’excède pas trois mois. Mais il faut cependant souligner que toute personne quittant le pays par l’aéroport international devra s’acquitter d’une taxe et il convient de prendre connaissance à l’avance de son montant. Puis pour les ressortissants de certains pays tels que le Cameroun, l’Angola, la République Démocratique du Congo, le Liberia, etc., un certificat de vaccination contre la fièvre jaune sera exigé et ce, depuis le 30 juillet 2007.

Vêtements conseillés

Pour un séjour au Costa Rica, prévoyez toutes sortes de vêtements, allant du lainage léger au lainage chaud, en passant par les tee-shirts, les chemises, les pantalons, les K-way. N’oubliez surtout pas de vous munir de votre tenue de plage tout en privilégiant celle en coton. Apportez également des chaussures antidérapantes et un chapeau ou une casquette, voire plusieurs. Les habits à manches longues sont à porter dans les endroits où les risques de se faire piqué par des insectes sont élevés.