EXCURSION EN BALI


Bali, petite île indonésienne, reste une destination touristique de choix grâce à ses magnifiques plages, ses paysages et les diverses activités qu’elle offre aux visiteurs pour ne citer que l’ascension de nuit du mont Batur, le point culminant de l’île ou les plongées en fonds coralliens.


>>Info BALI

Même si le prix du billet d’avion à destination de Bali est assez conséquent au départ de l’Hexagone, l'île indonésienne reste une destination très prisée des touristes. Il est vrai que Bali dispose de plusieurs atouts touristiques très importants.

Destination privilégiée de ceux qui sont à la recherche de plages ensoleillées, Bali est une île qui saura répondre à vos attentes. Bien que figurant parmi les plus petites îles de l'archipel indonésien, Bali est également celle qui présente le plus de potentiels en terme de tourisme.

Quand visiter Bali ?

S'il est d’usage de dire que les pays tropicaux possèdent deux saisons, humide et sèche, à Bali, en réalité, il fait toujours chaud avec une température comprise entre 20 °C et 33 °C, mais la pluie est toujours présente. Heureusement, il pleut moins entre juin et septembre. Mais même quand la température augmente, l’atmosphère reste agréable grâce à un vent qui balaie doucement l’île tout le long de l’année. Pour ces conditions climatiques, il n’y a pas vraiment de moment idéal pour visiter Bali. Ainsi, tout dépend des préférences de chacun. Retenez, toutefois que les touristes affluent surtout durant les mois de mai, septembre et octobre. Pour ceux qui veulent être plus tranquilles, il suffit de planifier votre séjour pour les mois de juin ou juillet.

Côté santé lors d'un séjour à Bali

Pour les ressortissants européens, aucun vaccin n’est exigé avant votre voyage. Néanmoins, il est fortement recommandé de se prémunir contre l’hépatite A et la fièvre typhoïde. Un seul vaccin contre ces deux maladies est disponible. Vérifiez également que les rappels du vaccin Dtpc ont été faits selon les normes sanitaires en vigueur. Sur place, n'oubliez surtout de prendre toutes les mesures nécessaires pour vous protéger des moustiques qui sont vecteurs de paludisme et de chikungunya. Utilisez une moustiquaire ou un répulsif sous forme de crème à étaler ou de bombe à asperger.

Les maladies les plus fréquentes sont la diarrhée provoquée surtout par le changement ou la qualité de la nourriture et les affections respiratoires dues au climat humide. Il est ainsi préférable d’apporter des anti-diarrhéiques, des antipyrétiques (contre la fièvre) et des antibiotiques à large spectre. En cas de maladies sérieuses, des listes de médecins sont disponibles dans les Consulats. Il n’est pas conseillé de se faire hospitaliser à Bali, la meilleure solution reste l’évacuation vers Singapour ou Bangkok ou bien le rapatriement.

Les animaux dangereux

Au cours des randonnées, on doit se méfier du varan de Komodo qui est le plus grand lézard du monde. Les microbes pathogènes qui se trouvent dans sa salive rendent sa morsure très dangereuse voire mortelle. On recense pas moins de quatre serpents terrestres venimeux à Bali (le cobra, la vipère arboricole, le bongaré rayé et le cobra royal). Mais comme il est difficile de reconnaître un serpent venimeux, le mieux est de rester sur ses gardes lors des sorties. Toutefois, en cas de morsure, il ne faut surtout pas paniquer et il faut très vite installer un garrot, pas trop serré pour que le sang puisse circuler, et prendre la direction de l’hôpital en bougeant le moins possible le membre mordu. Pour les serpents de mer, il n’y a pas d’exception, ils sont tous venimeux mais les morsures contre les hommes sont très rares.

Comment régler ses dépenses à Bali ?

La monnaie locale est la roupie indonésienne. Retenez que l'euro est utilisable partout ainsi que les chèques de voyage. On peut apporter autant d’euros qu’on veut, il n’y a aucune restriction autant à l'entrée qu'à la sortie du territoire. Pour le change, sachez que les euros peuvent être échangés en roupies dans la majorité des sites touristiques. Cependant, pour plus de sécurité, il est préférable de le faire auprès des bureaux de change qui offrent un taux plus avantageux. Refusez également autant que possible les petites coupures qui sont plus difficiles à compter et qui pourraient vous induire en erreur. Enfin, les cartes de crédit sont généralement acceptées par les grandes surfaces, les hôtels et les restaurants.

Les pièces requises pour entrer en Indonésie

Les formalités à accomplir pour entrer en Indonésie sont assez contraignantes. Ainsi, pour les ressortissants français, un passeport valable est évidemment exigé ce qui veut dire une validité de plus de 6 mois après le retour dans l’Hexagone. Il faut également fournir un formulaire rempli, une photocopie des billets aller-retour et une photo d’identité. Un visa touristique est indispensable, on peut s’en procurer auprès de l’ambassade indonésienne avant le départ. Il est payant et sa validité ne peut pas dépasser 60 jours. Il peut être également délivré par les douaniers de l’aéroport d’arrivée. Dans ce cas la validité est de 30 jours non renouvelables.

Comment s’habiller à Bali ?

Notez surtout que vous pourrez trouver tout ce qu'il faut sur place dans le cas où vous voulez alléger vos valises. En tout cas, pour visiter les temples, il est fortement conseillé, aussi bien pour les femmes que pour les hommes, de porter un sarong (vêtement traditionnel). Mais le sarong, acheté sur place, peut également servir à la plage. Les T-shirts et autres vêtements courts sont considérés par les indonésiens comme un signe de pauvreté, en porter peut être assimilé à un manque de respect ou à une moquerie. Si on doit absolument aller dans un bureau administratif, il est quasiment obligatoire de porter une tenue correcte pour être reçu avec respect.